Mardi 7 dcembre 2021
Navigation
Nous adhérons aux principes de la charte HONcode de HON Nous adhérons aux principes de la charte HONcode. Vérifiez ici.

RM (suite)

Un article de IRM Cardiaque par Neteditions .

<--Rétrécissement mitral Valvulopathies/Rétrécissement mitral (2) Bicuspidie-->


Cartographie des flux (suite)

Les séquences de cartographie de flux 'in-plane' révèlent bien visuellement l'accélération du flux mitral.

Coupe 4 cavités

Maladie mitrale avec OG très dilatée et fuite aortique.

Coupe verticale grand axe

Jet accéléré de sténose mitrale bien visible en cartographie de flux.

Coupe parasternale grand axe

'Genou mitral' et flux pathologiques bien visibles en fluximétrie.

Planimétrie de la valve mitrale

Image:woock_reperes.jpg
Image:woock_s1.jpg Image:woock_s2.jpg Image:woock_curve.jpg

La planimétrie de la valve mitrale est réalisable en IRM [1], [2], soit sur l'image module (colonne de gauche), soit sur l'image de cartographie de flux (colonne du milieu) mais tend à surestimer la surface orificielle. Il est en effet difficile d'être sûr que la valve mitrale soit correctement coupée à son extrémité, même si les repères sont positionnées sur une image diastolique (image en haut à droite), car des petites fluctuations entre les apnées successives du patient (entre l'apnée servant à l'image de repérage et l'apnée servant à la planimétrie) peuvent entrainer des variations de mesure importantes dans la planimétrie mitrale (ce qui est moins critique en échographie grâce au balayage progressif du plan de coupe que l'on peut effectuer en temps réel).

Les mêmes imprécisions de positionnement expliquent les défauts de fiabilité dans l'estimation des vitesses maximales en cartographie de flux 'through plane' (présentées sur la courbe de l'image en bas à droite).

Ainsi, planimétrie mitrale et estimation du gradient mitral sont-ils tous deux suceptibles d'étre sous estimés en IRM...

L'IRM peut aussi apporter quelques indications indirectes en cas d'HTAP.

Au total: intérêt limité de l'IRM dans le rétrécissement mitral

Critères de sévérité du rétrécissement mitral (cf: inspiré de Klimczak [3]) ECHO IRM
Gradient transmitral moyen > 10 mmHg (si débit préservé) +++ -
Surface mitrale < 1.5cm2 +++ +
HTAP ++ -


<--Rétrécissement mitral Bicuspidie-->