Vendredi 19 janvier 2018
Navigation
Nous adhérons aux principes de la charte HONcode de HON Nous adhérons aux principes de la charte HONcode. Vérifiez ici.

No reflow2

Un article de IRM Cardiaque par Neteditions .

<--Phénomène de 'no-reflow' Exemples de 'no-reflow précoce' No-reflow persistant-->


No-reflow septal précoce

Image:perf_pfleg_pa.jpg Image:idm_pfleg_pa_psir.jpg Image:perf_pfleg_4c.jpg Image:idm_pfleg_4c_psir.jpg
Patient de 69 ans ayant présenté un infarctus antérieur avec désosbtruction de l’IVA il y a 2 semaines. VG diastolique normal à 88 ml/m2 (N<95), hypokinésie septale médiane et distale, FEVG diminuée à 52 %.

Il existe un 'no reflow' du septum sous endocardique (au bord gauche du septum - flèches), relativement fugace sur la séquence dynamique, suivi d'un hypersignal tardif un peu plus étendu que le territoire de no-reflow sur l'imagerie pondérée T1 10 mn plus tard.

No-reflow inféro-latéral précoce

Image:no-reflow_wey_1pass.jpg Image:no-reflow_wey_psir_2mn.jpg Image:no-reflow_wey_psir_10mn.jpg
Perfusion au 1er passage Perfusion au 1er passage PSIR 2 mn après injection PSIR 10 mn après injection

Infarctus inférieur avec no-reflow précoce (au premier passage) disparaissant 2 mn après injection (seul l'hypersignal tardif apparait, se prolongeant sur l'imagerie PSIR 10 mn après injection -flèches rouges).

No-reflow antérieur précoce

Image:idm_schlos_psir.jpg

Infarctus antérieur à J3 chez une patiente de 40 ans. La séquence dynamique de perfusion lors du premier passage de gadolinium montre un defect de rehaussment de signal au niveau de la paroi antérieure correspondant à un phénomène de no-reflow qui persiste durant plus d'une minute (séquence accélérée x 3 sur cette animation). La séquence cine TrueFisp obtenue quelques minutes plus tard (au milieu, avec une incidence un peu différente à la précédente) montre l'akinésie antérieure ainsi qu'un rehaussement de signal dans la paroi antérieure. Ce rehaussement tardif se confirme sur la séquence PSIR (à droite) où la lésion n'est pas tout à fait transmurale au niveau de la jonction antéro-septale. VG dilaté à 61 mm avec volume 100 ml/m²


<--Phénomène de 'no-reflow' No-reflow persistant-->