Samedi 21 mai 2022
Navigation
Nous adhérons aux principes de la charte HONcode de HON Nous adhérons aux principes de la charte HONcode. Vérifiez ici.

Myocardite3

Un article de IRM Cardiaque par Neteditions .

Version du 31 juillet 2008 à 07:47 par Philippe (Discuter | Contributions)
(diff) ← Version précédente | voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)
<--Sinus péricardiques Myocardites 2 Aspects IRM-->

Distinction difficile avec une lésion ischémique

Image:myoc_webe_vga_le.jpg Image:myoc_webe_pa_le.jpg

"Petite lésion inférieure enchassée dans l’épaisseur de la paroi inférieure chez un patient de 51 ans… "

Scléromyosite

Image:myoc_cseh_vga_le.jpg Image:myoc_cshe_pa_le.jpg

Patiente de 39 ans présentant une scléromyosite. VG non dilaté à 43 mm (volume diastolique 71 ml). Bonne fonction systolique notamment en inférieur avec FEVG 60 %. Péricarde sec. Les séquences pondérées T1 post-Gadolinium révèlent la présence d'une lésion myocardique enchâssée dans l'épaisseur de la portion médiane de la paroi inférieure du ventricule gauche, mesurant 8 à 9 mm de diamètre (aspect similaire à celui observé un an auparavant).

Image:myoc_pelle_4c_le.jpg Image:myoc_pelle_pa_le.jpg
Image:myoc_bost_4c_psir.jpg Suspicion de myocardite chez un patient de 40 ans ayant présenté des douleurs thoraciques, une élévation de la CRP et de la Troponine avec coronarographie normaVentricule gauche diastolique à 55 mm. Volume diastolique du ventricule gauche à 119 ml. Pas d'atteinte péricardique. FEVG 66 %, sans anomalie de la contraction segmentaire.

Les séquences pondérées T1 post-Gadolinium révèlent la présence d'une petite plage d'hypersignal linéaire de 12 mm de long, localisée dans le sous-épicarde de la paroi latérale médiane, reproductible dans plusieurs incidences, en faveur d’une myocardite.


<--H H-->