Lundi 1 mai 2017
Navigation
Nous adhérons aux principes de la charte HONcode de HON Nous adhérons aux principes de la charte HONcode. Vérifiez ici.

Masses pseudotumorales

Un article de IRM Cardiaque par Neteditions .

<--Tumeurs secondaires Masses cardiaques pseudo-tumorales Masses_pseudotumorales2-->


Les petites structures anatomiques physiologiques sont passées en revue dans un autre chapitre (repli d'abouchement de la veine pulmonaire supérieure gauche bandelette ansiforme dans le ventricule droit, crist terminalis dans l'OD...). Voir également les masses pseudo-tumorales péricardiques.

Sommaire

ADIPOSE DE LA CLOISON INTERAURICULAIRE

Image:adipose_sia4.jpg

Image:adipose_sia_tx.jpg Image:adipose_sia_sz.jpg

L'hypertrophie adipeuse du septum auriculaire n'est pas exceptionnelle et présente un aspect caractéristique, ne posant en principe pas de problème diagnostique. L'hypersignal est typique sur les images en écho de spin pondérées T1 (en incidences axiale et OAG présentées ci-dessus). En cas de doute, des séquences de saturation des graisses permettent d'affirmer la nature adipeuse de la masse pseudotumorale (atteignant ici 2 cm d'épaisseur), qui se prolonge avec les franges graisseuses paracardiaques. Noter que la région de la fosse ovale est toujours épargnée dans cette pathologie bénigne (flèches).

Image:ring_adipose.jpg

Noter l'extension de l'infiltration adipeuse depuis le valvules d'abouchement de la VCI et du sinus coronaire - en bas - jusqu'à l'abouchement de la VCS en haut, s'étendant en périphérie aux franges graisseuses paracardiaques.

SILLON TRICUSPIDIEN PROFOND

Image:blen_es_t1.jpg Image:blen_scan.jpg
Image:pseudo_tumeur_tric_echo.jpg Un profond sillon tricuspidien, réalisant une indentation graisseuse au niveau de l'anneau AV droit peut apparaitre de manière trompeuse comme une masse pseudo tumorale de l'oreillette droite en échographie (cf: figure de gauche).

Le diagnostic est aisé à redresser en IRM ou au scanner en montrant la présence de tissu adipeux en avant de l'insertion du feuillet septal de la tricuspide (flèches), bordé par l'anneau fibreux en dehors duquel chemine verticalement le segment 2 de la coronaire droite.


VOLUMINEUSE HERNIE HIATALE

Les hernies hiatales importantes peuvent refouler l'oreillette gauche vers l'avant. Cette empreinte par compression extrinsèque peut en imposer faussement pour une masse pathologique de l'oreillette gauche en échographie et cette découverte n'est pas exceptionnelle en IRM cardiaque.

En cas de doute, le transit oeso-gastrique avec un ml de gadolinium dilué dans 50 ml d'eau permet de s'assurer qu'il s'agit bien d'une structure digestive.

La possible absence de symptôme d'appel peut parfois être étonnante face à ces pathologies volumineuse.

Image:hernie hiatale.jpg

Même si cette identification est aisée et permet d'exclure une formation tumorale de l'oreillette gauche, il est prudent de ne pas s'arrêter au simple diagnostic de hernie hiatale dans le compte rendu d'examen et de demander un avis gastro-entérologique afin d'exclure une possible dégénérescence tumorale oesophagienne lorsque la masse est volumineuse.

Image:kirv_hernie_hiatale.jpg

Compression extrinsèque de la partie basse de l'oreillette gauche par une volumineuse structure du médiastin postérieur en isosignal T1 sur les coupes d'écho de spin axiale (A) et sagittale (B). L'ingestion d'une petite quantité de gadolinium montre qu'il s'agit d'une hernie hiatale (C, D et boucle ciné ci-dessus). Une séquence dynamique pondérée T1 est utilisée (inversion ou saturation-récupération, répétée toute les secondes environ, comme pour l'étude de la perfusion myocardique)

AUTRES STRUCTURES PSEUDOTUMORALES

Abcès froid caséeux calcifié de l'anneau mitral

Voir la section sur les abcès froids caséeux calcifiés de l'anneau mitral dans le chapitre sur les valvulopathies.

Kyste hydatique

Les localisations cardiaques du kyste hydatique sont rares et touche les patients du pourtour méditerranéen. La localisation concerne surtout le ventricule gauche (55%) avec un développement sous épicardique, enchassé dans l'épaisseur du myocarde. L'atteinte péricardique est retrouvée dans 5% des cas seulement.(Elkouby, Ann Chir Thorac Cardiovasc 1990, 44, 603-10). L'atteinte est confinée au coeur dans 60%, multiviscérale dans 40% des cas. Compte tenu de la gavité des compliocations (rupture intr-péricardique avec tamponnade, ruture dans les cavités cardiaques avec embolie , choc anaphylactique), le traitement doit toujours etre chirurgical.

<--Tumeurs secondaires Masses_pseudotumorales2-->