Mardi 26 octobre 2021
Navigation
Nous adhérons aux principes de la charte HONcode de HON Nous adhérons aux principes de la charte HONcode. Vérifiez ici.

Méthode PISA

Un article de IRM Cardiaque par Neteditions .

Le principe de la quantification du flux de régurgitation mitral au doppler repose sur la mesure de la zone d'isovitesse du reflux sanguin en amont de l'orifice régurgitant, désigné par l'acronyme PISA (Proximal Isovelocity Surface-Area).

Image:Pisa.jpg En amont de la valve incontinente, les lignes de flux convergent et les vitesses s'accélèrent à mesure que l'on se rapproche de l'orifice. A proximité de l'orifice régurgitant, pour tout rayon centré par l'orifice de reflux, les vitesses de ces lignes de flux sont identiques (isovitesses).

Ainsi, en ajustant la vitesse d'aliasing du doppler couleur afin d'obtenir un cone de repliement spectral harmonieux et régulier (transition du bleu au rouge), on peut connaitre le rayon de convergence R et la surface de l'hémisphère correspondant à la vitesse d'aliasing Valiasing (typiquement cette vitesse est reglée vers 30 cm/s).

Le débit à travers l'hémisphère de convergence est 2.pi.R.R.Valiasing. (rappel : la surface d'une sphère est 4.pi.R.R)

D'après le principe de continuité, ce débit est le même que celui qui traverse l'orifice régurgitant.

Dans cet orifice régurgitant, de surface SOR, les vitesses sont concentrées à Vmax (que l'on mesure en doppler continu).

On en déduit que SOR=2.pi.R.R.Valiasing/Vmax. Le volume régurgitant VR = SOR.VTI (intégrale du flux régurgitant mesuré en doppler continu).

1ère étape : repérage du plan mitral en incidence 4 cavités 2ème étape : centrage du flux de régurgitation mitrale 3ème étape : zoom de l'image et réglage de la vitesse d'aliasing vers 30 cm


Image:rayon_convergence.jpg Image:Vmax.jpg Image:formule_pisa185.jpg
4ème étape : mesure du rayon de convergence R 5ème étape : en doppler continu, on mesure Vmax et la VTI du flux d'IM'