Lundi 1 mai 2017
Navigation
Nous adhérons aux principes de la charte HONcode de HON Nous adhérons aux principes de la charte HONcode. Vérifiez ici.

Lesions non ischemiques

Un article de IRM Cardiaque par Neteditions .

Cardiomyopathies non ischémiques/Introduction HVG du sportif-->


L'ancienne classification WHO de 1995 [1] a été remaniée par l'AHA en 2006 [2]. Nous suivrons son plan, en montrant l'intérêt de l'IRM; sachant que l'échocardiographie reste l'examen de base de première intention dans ce domaine.

Les cardiomyopathies sont définies comme un groupe de maladies hétérogènes associées à des désordres mécanique et/ou électriques pouvant s'acccompagner d'hypertrophie pariétale ou de dilatation cavitaire et dues à de multiples causes, fréquemment de nature génétique. Elles peuvent être confinées au coeur ou faire partie d'atteintes systémiques plus générales et peuvent entrainer défaillance cardiaque ou mort subite.

Deux groupes principaux de cardiomyopathies

CARDIOMYOPATHIES PRIMITIVES

Intéressant isolément ou de manière prédominante le coeur

GENETIQUES
- Cardiomyopathies hypertrophiques (vs HVG du sportif)
- Non compaction du ventricule gauche
- Dysplasie arythmogène du VD
- Maladies du tissu de conduction et des canaux ioniques

FORMES MIXTES (génétiques et acquises)
- Cardiomyopathies dilatées
- Cardiomyopathies restrictives primitives (sans HVG)

FORMES ACQUISES
- Stress (Tako-Tsubo)
- Myocardites
- Autres

CARDIOMYOPATHIES SECONDAIRES
où l'atteinte cardiaque n'est qu'une expression de lésions systémiques multi-organes, d'étiologies multiples :

- infiltratives (Amylose, Hurler...)
- de surcharge (hémochromatose, Fabry, Pompe...)
- endomyocardiques (hyperéosinophliques, Loeffler...)
- des granulomatoses (sarcoidose, Wegener, Churg et Strauss...)
- autoimmunes (collagénoses, Lupus, sclérodermie...)
- toxiques (chimiothérapie...)
- Endocrine, Neuro-musculaires, carentielles..

Image:Bougle_353.jpg
Bouglé Julien : Le corps humain en grandeur naturelle: planches coloriées et superposées, avec texte explicatif,
J. B. Baillière et fils, 1899. [3]


HVG du sportif CM hypertrophique Non compaction VG Dysplasie du VD
CM dilatée CM restrictive Tako-Tsubo Myocardites
CM infiltratives CM de surcharge CM endomyocardiques CM des granulomatoses


HVG du sportif-->