Samedi 19 aot 2017
Navigation
Nous adhérons aux principes de la charte HONcode de HON Nous adhérons aux principes de la charte HONcode. Vérifiez ici.

Insuffisance aortique

Un article de IRM Cardiaque par Neteditions .

<--Rétrécissement mitral Valvulopathies/Insuffisance aortique Fuite aortique (2)-->


L'insuffisance aortique correspond au reflux de sang de l'aorte vers le ventricule gauche en diastole en raison d'un défaut de continence de la valve aortique.

Les causes de fuite aortique sont : dégénératives, rhumatismales, sur bicuspidie, sur lésion aortique (dissection ou anévrysme), par prolapsus valvulaire ou par endocardite.

Aspect morphologique

Epaississements valvulaires, recherche de bicuspidie et évaluation de l'aorte ascendante peuvent être bien explorés par l'IRM. Les calcifications ne sont pas directement visibles mais sont suggérées par un hyposignal marqué. Les signes indirects de fuites aortique sont dominés par la surcharge volumétrique et par l'hyperkinésie du VG. La distension du VG (diamètre diastolique > 75 mm ou diamètre télésystolique > 55 mm, ainsi qu'une diminution de l'hyperkinésie (FEVG < 50%) constituent des critères classique (tardifs) d'indication opératoire.

Le signe direct de fuite aortique en IRM est le jet de perte de signal diastolique dans le VG, surtout apparent en écho de gradient à TE long (> 5 ms), moins net en séquences SSFP à TE très court (TE de 1 à 2 ms).

Coupe frontale en ciné SSFP. Petit jet diastolique central d'insuffisance aortique. Coupe '5 cavités' en ciné FISP (TE 5 ms) laissant apparaitre un jet plus marqué d'insuffisance aortique. Coupe parasternale grand axe en ciné SSFP, avec jet diastolique d'IA excentré contre la grande valve mitrale.

Coupes frontale, parasternale grand axe et sur le plan de la valve aortique chez un patient présentant une maladie aortique associant sténose et insuffisance valvulaire. Trois feuillets valvulaires sont présents (pas de bicuspidie), mais leurs bords libres sont épaissis et leur ampliation d'ouverture est très limitée. On note un jet de perte de signal dans l'aorte ascendante en systole et un jet de régurgitant dans le VG en diastole.


<--Rétrécissement mitral Fuite aortique (2)-->