Samedi 2 juillet 2022
Navigation
Nous adhérons aux principes de la charte HONcode de HON Nous adhérons aux principes de la charte HONcode. Vérifiez ici.

Im ischemique

Un article de IRM Cardiaque par Neteditions .

<--Cartographie de flux IM ISCHEMIQUE Rétrécissement mitral-->


Les fuites mitrales fonctionnelles résultent de dilatation du VG sans lésion valvulaire organique. Elles résultent essentiellement de séquelles d'infarctus inférieur. Plusieurs mécanismes géométriques sont vraisemblablement intriquées pour altérer la coaptation valvulaire : asynergie de contraction, dilatation de l'anneau valvulaire, modification de l'angle des cordages et surtout étirement cavitaire (globulisation) déplacant les piliers vers l'apex ce qui entraine une traction sur les cordages valvulaires et empêche les valves de se fermer complètement .

Les mesures du diamètre de l'anneau mitral et de l'écartement entre les piliers sont des indicateurs intéressant pouvant aider à orienter vers une annuloplastie voire un geste correcteur sur les piliers mitraux.

Le diamètre de l'anneau mitral se mesure en systole sur une coupe 4 cavités (en s'assurrant que le centrage est correct grace à un reper petit axe). Un diamètre > 29 mm doit faire considérer la question d'une éventuelle annuloplastie (Lloyd 2006 [1]).


RESTRICTION A LA FERMETURE VALVULAIRE

Le mécanisme de l'insuffisance mitrale ischémique correspond à une restriction à la fermeture valvulaire en systole en raison d'un déplacement vers l'apex d'un pilier (généralement le pilier inféro-latéral) suite au remodelage VG post-infarctus.

Image:tenting_cap_vga_le_220.jpg
Image:tenting_cap_pa_mesure.jpg


<--Cartographie de flux Rétrécissement mitral-->