Samedi 19 aoűt 2017
Navigation
Nous adhérons aux principes de la charte HONcode de HON Nous adhérons aux principes de la charte HONcode. Vérifiez ici.

Flux lent

Un article de IRM Cardiaque par Neteditions .

Aller Ă  : Navigation, Rechercher
<--Frequence_parasite Artefacts de flux lents en Ă©cho de spin Artefacts de mouvements-->


Artefacts de flux lents en Ă©cho de spin

Image:cmh_kub_es_4c.jpg Image:cmh_kub_es_oag.jpg Image:cmh_kub_le_oag_.jpg

Artefacts de flux lents dans l’oreillette gauche (flèches rouges), en imagerie d’écho de spin à TE relativement long (100 ms), chez un patient de 49 ans présentant une cardiomyopathie hypertrophique (CMH). Ces signaux anormaux sont favorisés par la stagnation sanguine liée au syndrome restrictif causé par la CMH, avec OG dilatée.

La méthode la plus simple pour s’assurer qu’il n’y a pas de masse pathologique intracavitaire est le ciné qui montre ici une tonalité homogène du signal dans l’OG (alors qu’en cas de masse pathologique on devrait observer un hyposignal par rapport au pool sanguin circulant). Une autre méthode réside dans l’imagerie pondérée T1 après injection de gadolinium (à droite). Une structure stationnaire (thrombus, tumeur…) entraînerait un hyposignal relatif par rapport au pool saguin, ce qui n’est pas le cas dans cet exemple. On note par contre ici des hypersignaux pathologiques dans les parois myocardiques, en rapport avec les lésions fibreuses de la CMH.


<--Frequence_parasite Artefacts de mouvements-->
Récupérée de « http://irmcardiaque.com/index.php?title=Flux_lent »