Mardi 17 juillet 2018
Navigation
Nous adhérons aux principes de la charte HONcode de HON Nous adhérons aux principes de la charte HONcode. Vérifiez ici.

Essai

Un article de IRM Cardiaque par Neteditions .

Prévalence des plages d'hypersignal tardif dans les cardiomyopathies hypertrophiques
Auteur [ref] Prévalence (%) Etendue (%) La mise en évidence de plages d'hypersignal tardif dans les CMH constitue un apport essentiel de l'IRM dans l'exploration de ces affections

Le tableau ci-contre résume la prévalence de ces hypersignaux qui sont retrouvés dans un grande majorité de cas (de l'ordre de 8 fois sur 10), occupant 2 à 19% de la masse myocardique.

Les plages de fibrose ainsi mises en évidence sont essentiellement localisée dans les segments hypertrophiés et principalement à la jonction entre le septum et la paroi du VD.

Truc 78 % 13%
Truc 78 % 13%
Truc 78 % 13%
Truc 78 % 13%
Truc 78 % 13%