Dimanche 23 janvier 2022
Navigation
Nous adhérons aux principes de la charte HONcode de HON Nous adhérons aux principes de la charte HONcode. Vérifiez ici.

Complications coarctation

Un article de IRM Cardiaque par Neteditions .

<--Coarctations aortiques SUIVI DES COARCTATIONS OPÉRÉES Aortites-->


En cas de coarctation aortique, une intervention s'impose compte tenu du risque évolutif vers l'HTA, l'insuffisance cardiaque, anévrysme disséquant et endocardite. La correction chirurgicale repose sur la résection-anastomose selon Crafoord dans les formes simples avec éventuellement plastie d'élargissement (pouvant sacrifier la sous clavière gauche) en cas d'hypoplasie de l'arche aortique. Un traitement par voie endoluminale (angioplastie/stent) est de plus en plus souvent proposé.

Malgré ces interventions, un suivi attentif reste nécessaire car une HTA est fréquemment observée chez ces patients, surtout si la morphologie de l'arche aortique est non pas arrondies, romane, harmonieuse ou rectangulaire en créneau mais 'gothique' triangulaire (Ou 2008 [1]). En outre, plusieurs complications post-opératoires sont possibles : recoarctation, faux anévrismes anastomotiques, hypoplasie résiduelle de l'arche aortique (Shih 2006 [2]). Un suivi IRM périodique est recommandé pour ces patients et l'angio-IRM avec injection de gadolinium est preferable au seul ciné-IRM pour ne pas méconnaitre des petites formations anévrysmales débutantes (Bogaert 2000 [3]).

Plastie de l’isthme aortique

Contrôle à distance d’une intervention de plastie de l’isthme aortique pour coarctation chez une patiente de 24 ans également opérée pour prothèse valvulaire aortique et présentant une arteria Lusoria (cine du milieu).

Discrète irrégularité de calibre non significative de la zone isthmique opérée, sans image d’addition suspecte d’anévrysme anastomotique.

Anevrysme anastomotique sur ancienne intervention pour coarctation

Image:an_coarct_ao_ab_mip.jpg Image:coarct_ao_post_op_an.jpg
Angio-IRM avec injection de gadolinium. Reconstruction MIP (à gauche) et en rendu de surface (au milieu). Petit anévrysme anastomotique de 12 à 13 mm de diamètre, à collet étroit, développé sur la zone de réparation d'une ancienne coarctation opérée dans l'enfance chez cette patiente de 26 ans qui présente également une ectasie de l'aorte initiale et une prothèse valvulaire mécanique aortique. Volumineux faux anévrysme développé sur l'anastomose distale d'un tube de dérivation aortique (flèche) chez un patient opéré plus de 20 ans auparavant pour coarctation aortique (vue antéro-postérieure en rendu de surface).

Courtoisie Dr Ch JAHN pour ces deux observations


<--Coartcations aortiques Aortites-->