Lundi 17 janvier 2022
Navigation
Nous adhérons aux principes de la charte HONcode de HON Nous adhérons aux principes de la charte HONcode. Vérifiez ici.

CM Infiltratives

Un article de IRM Cardiaque par Neteditions .

<--Tumeurs_benignes CARDIOMYOPATHIES SECONDAIRES INFILTRATIVES Autres tumeurs bénignes-->


AMYLOSE

Image:klap_serie553.jpg
Image:klap_le_454.jpg Image:klap_og_279.jpg

Bilan de myélome à chaine légères libres lambda chez une patient de 72 ans avec découverte échographique d'une HVG concentrique (cf: ciné en coupe 4 cavités). après injection de gadolinium, on observe sur les images de la séquence Look-Locker (en haut à droite) un noircissement de certaines plages myocardiques (flèches rouges) plus précoce que le noircissement du pool sanguin (étoile verte), ce qui traduit un raccourcissement du T1 myocardique plus prononcé que le raccourcissement du T1 sanguin. Pour des valeurs de TI plus élevées, le signal myocardique reste par endroit plus intense que le signal sanguin. Ce comportement du signal est caractéristique et quasi spécifique en faveur d'une amylose cardiaque. Sur les séquences de rehaussement tardif (ligne du bas), on observe de larges segments d'hypersignal sous endocardique presque circonférentielles (tète de fleche), ne répondant pas à une distribution coronaire, avec par endroit un liseré d'hypersignal sous épicardique (aspect en zèbre). Noter également le rehaussement de signal de la paroi de l'oreillette gauche (flèches longue) également évocateur en faveur d'une amylose.


<--Tumeurs_benignes Autres tumeurs bénignes-->